AccueilAcceuil

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

DECES DE BETAIL DANS LE COMTÉ DE NAVAJO, ARIZONA, SANS EXPLICATION:

L'article suivant a été publié dans le journal Sierra Times, Arizona, Etats-Unis, le 4 Novembre 2002, l'auteur est Kathy Gibson-Boatman.

Note: Je n'affirme pas qu'il y ait un lien causal quelconque entre ces faits et le phénomène des OVNIS, mais je pense que cette information est d'intérêt pour la recherche en matière d'OVNIS de toute façon, ne fût-ce que parce qu'il montre que la recherche scientifique sur la mort de bétail peut parfois être conduite rapidement et sérieusement, sans toutefois qu'il n'y ait de résultat.

Décès mystérieux de bétail dans le comté de Navajo en Arizona

Les propriétaires d'un ranch de l'Arizona font face à une nouvelle et mortelle menace. En Arizona du Nord-Est, Larry Gibson, de la compagnie de bétail Seibert a reçu le premier rapport de vaches mortes le Lundi 23 Septembre 2002. Un chauffeur de bus d'école a remarqué une vache morte juste au delà de la route pendant qu'il faisait son trajet.

Le bureau local du service des forêts a reçu de nombreux appels rapportant des vaches mortes près de Heber et est entré en contact avec Larry pour les enlever. Larry son épouse Janet ont reçu des appels additionnels tandis que plus d'animaux ont été remarqués le long de la route. Tous le bétail affecté était dans le même pâturage.

Larry est entré en contact avec les autorités, y compris son vétérinaire, le Dr. William Wafer, et le bureau de police du comté de Navajo. En date du 25 septembre le nombre de victimes s'était élevé à quinze. Avec l'aide d'un adjoint du shérif, les vaches ont été examinées pour déceler des trous de balle mais aucun n'a été trouvé. Les vaches semblent avoir mangé quelque chose de toxique, entraînant un stress neurologique et une mort rapide. Larry a trouvé une vache montrant des signes de détresse; elle relâchait des fluides et avait des troubles des fonctions moteur tout en ne montrant aucun signe d'infection ou de fièvre. Les hommes l'ont chargée dans un camion, et se sont précipitée au laboratoire de diagnostique vétérinaire à l'Université de l'Arizona. Elle est morte au cours du voyage vers Tucson.

Les officiels ont suspecté que la cause ait été un empoisonnement au nitrate de Pigweed. De l'azote est produit naturellement dans les plantes et en quelques occasions a empoisonné du bétail. Kendall Hughes, Conservateur du Gibier au service des forêts se trouvait sur le site et a aidé Larry à recueillir des échantillons des mauvaises herbes, de l'eau, des tissus et des organes. Les premiers résultats des analyses à l'Université de l'Arizona n'ont pas confirmé la théorie de l'azote. Des échantillons ont été envoyés à l'Université du Michigan pour des études additionnelles concernant d'éventuels métaux lourds.

Le Samedi 28 Septembre, alors que la famille de Gibson assistait à l'audition congressionnelle sur l'incendie de Rodeo Chediski, John Seibert, propriétaire du ranch a été contacté par un autre vétérinaire qui souhaitait s'enquérir au sujet des résultats des analyses. Une situation semblable se produisait près de Springerville, Arizona. Au ranch de 26 Bar, possédés par la tribu Hopi ont perdu environ trente têtes de bétail et ne pouvaient pas en trouver la raison.

Le 30 septembre, j'ai appelé l'Association des Eleveurs de Bétail de l'Arizona et la Fédération des Bureaux de Fermes pour obtenir leurs conseils. Ils m'ont renvoyé au Ministère de l'Agriculture de l'Arizona, Division des Services des Animal et au Vétérinaire d'Etat. J'ai appelé pour demander leur aide et toutes les informations de leur Bureau qui pourrait être utile. On m'a assuré qu'ils vérifieraient avec leurs inspecteurs, consulteraient l'Université de l'Arizona et essayeraient de déterminer la cause de la mort. Il y a maintenant 38 vaches mortes près de Heber, et encore plus au ranch de 26 Bar près de Springerville où plus de 140 vaches sont mortes.

Les deux incidents peuvent avoir des points communs. Le bétail était rassemblé dans un enclot durant la nuit, et ensuite conduit à un nouveau pâturage, et mené à une source d'eau. Dans l'incident de Heber, la source d'eau était un réservoir d'eau. Près de Springerville, le fleuve du Little Colorado est la source d'eau.

Les tests préliminaires n'ont identifié aucune toxine dans les échantillons qui ont été examinés. Des tests sur le terrain ont été effectués par les Docteurs Blair et Northam du Ministère de l'Agriculture de l'Arizona le 10 Octobre. Ils ont recherché s'il y avait une variété de mauvaises herbes toxiques, mais n'ont pas trouvé la moindre plante toxique, ni la moindre indice concluant à partir des analyses effectuées. Leur théorie est qu'une combinaison de facteurs a contribué à cette situation. Les deux endroits, Heber et Springerville, avaient éprouvé un changement du cycle des moussons et des changements de croissance des mauvaises herbes dues à la sécheresse. Le bétail a consommé quelque chose qui était toxique dans les circonstances qui d'habitude pourraient ne pas être nocives, probablement une certaine sorte de changement métabolique de mauvaises herbes. Le Dr. Carlos Reggiardo, Docteur en Médecine Vétérinaire au sein de l'Université de l'Arizona a reçu les résultats le 10 Octobre 2002, pour les analyses effectuées par l'Université du Michigan, et qui ont été peu concluant au sujet de la mort du bétail de Seibert, qui reste un mystère.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 10 Novembre 2002